L’équipe d’évaluation de Science-Metrix obtient un quatrième contrat avec la BAD

Publié le 20 mars 2017

L’équipe d’évaluation de Science-Metrix vient de débuter une nouvelle évaluation pour la Banque africaine de développement (BAD). Cette étude, intitulée Evaluation of the Effectiveness of the African Development Bank Group Support to Water Sector, constitue le quatrième contrat avec la BAD dans les quatorze derniers mois. Elle sera basée sur la nature collaborative des contrats précédents. 

Werner Meier, vice-président du service d’évaluation de Science-Metrix et responsable de l’équipe d’évaluation, mentionne : « Ce projet est intéressant parce que nous allons travailler en étroite collaboration avec l’équipe d’évaluation de la Banque africaine de développement, l’IDEV. Nous aurons des responsabilités à la fois partagées et complémentaires pour la mise en œuvre de l’évaluation. Les deux équipes utiliseront l’outil Atlas.ti pour l’analyse qualitative de données afin de favoriser la collaboration. »

Sherri Bisset, Ph. D., sera la responsable de l’évaluation pour la portion liée au secteur de l’eau. Son équipe est composée d’Isabelle Agier, Ph. D., et de Chantale Tippett, M.Sc. L’étude impliquera également quatre conseillers techniques qui réaliseront 10 études de cas sur le terrain au Maroc, au Nigéria, en Ouganda, au Kenya, au Sénégal, au Cameroun, au Rwanda, au Mozambique et en Zambie. Cette évaluation bénéficiera de l’expérience collective de l’équipe en évaluation de programmes de santé publique, incluant l’évaluation de programme de santé et nutrition en Afrique, afin de répondre à la question principale de l’étude : « De quelle façon le soutien de la Banque africaine de développement au secteur de l'eau du groupe a-t-il contribué à améliorer les conditions de vie des personnes des pays membres régionaux ? » La présente évaluation fait suite à la réussite des contrats suivants : Évaluation de l’appui de la Banque au secteur de l’énergie et Rapport de synthèse sur l’évaluation globale des résultats de développement de la Banque 2004-2013. Les membres du service d’évaluation de Science-Metrix sont fiers du fait que leurs succès précédents aient contribué à l’obtention du présent contrat, compte tenu du processus d’appel d’offres ouvert et hautement concurrentiel, et sur lequel une autre firme canadienne et plusieurs firmes européennes ont postulé.

L’évaluation se poursuivra jusqu’en août 2017. L'équipe d'évaluation espère utiliser le modèle de travail collaboratif employé dans le présent contrat avec d'autres clients dans le futur.

 

À propos de cette évaluation

Le but de l’étude Evaluation of the Effectiveness of the African Development Bank Group Support to Water Sector est d’améliorer la performance de la BAD dans le secteur de l’eau potable et de l’assainissement en étudiant ses interventions précédentes et ses stratégies et domaines de soutien, pour mettre en évidence les leçons apprises, déterminer ce qui a fonctionné et pourquoi, et proposer des approches modifiées, nouvelles ou novatrices le cas échéant. Elle examinera comment la Banque a répondu aux tendances et aux besoins du secteur et comment ceux-ci ont été intégrés dans le soutien de la BAD. Elle examinera les succès, les défis et le potentiel des tendances et innovations actuelles.

Les défis du secteur de l'eau et de l'assainissement ont été aggravés par diverses autres questions, dont des pressions concurrentes pour les ressources en eau, les impacts croissants liés aux changements climatiques, la croissance rapide des populations urbaines et des bidonvilles ainsi que les défis continuels liés au besoin et à l’amélioration de l’assainissement. La BAD reconnaît depuis longtemps l'importance de l'eau potable et de l’assainissement pour améliorer le développement économique, la santé, le développement des moyens de subsistance, l'égalité entre les sexes, l'égalité sociale et l'amélioration du niveau de scolarité. Elle a travaillé avec des partenaires nationaux et internationaux pour élaborer des politiques et des stratégies améliorées et cohérentes, renforcer les capacités et développer et soutenir les innovations sur le terrain. Cette évaluation aidera la BAD à planifier les réponses futures à ces défis et à travailler avec les partenaires nationaux et internationaux pour atteindre les objectifs de développement durable (Sustainable Development Goals–SDGs) et les objectifs liés à l’eau en Afrique (Africa Water Vision 2025).

À propos de la Banque africaine de développement

Fondé en 1964, le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a pour principal objectif d'encourager le développement économique durable et le progrès social de ses pays membres régionaux en vue de contribuer à la réduction de la pauvreté. Le Groupe de la Banque atteint cet objectif en mobilisant et en accordant des ressources pour investir dans les pays membres régionaux et en fournissant des conseils en matière de politiques ainsi qu’une assistance technique en soutien aux efforts de développement. La banque finance des projets exécutés soit par le gouvernement, soit par le secteur privé. La BAD est l'une des cinq principales banques multilatérales de développement dans le monde et fournit une assistance à ses pays membres régionaux afin de les aider à atteindre leurs objectifs de développement. Le siège de la BAD se trouve à Abidjan, en Côte d'Ivoire.

Image: iStock Photo