Lancement d’outils multilingues pour explorer et mesurer la science

Publié le 12 décembre 2010

Montréal, QC (CNW) 1er décembre 2010 – Science-Metrix Inc. lance aujourd'hui un nouvel ensemble d'outils dans le but d'améliorer notre façon de discuter de la science et de la comprendre, de l'école jusqu'à la salle du conseil. L'entreprise de recherche située au Canada et aux États-Unis a développé une nouvelle classification plurilingue des revues de sciences, laquelle est accompagnée d'un outil Internet interactif

Le « Scientific Journals Ontology Explorer » interactif permet aux utilisateurs de visualiser des liens différents parmi 175 spécialités scientifiques, le tout en 18 langues, de l'arabe au suédois. La classification de revues, couvrant 15 000 revues de science évaluées par les pairs, a été traduite par plus de 22 spécialistes dans le monde, qui ont volontairement consacré leur temps et leur savoir à rendre ces outils accessibles à un public international.

Cet ensemble d'outils offre des applications qui dépassent le monde universitaire, comme pour les gouvernements et les agences qui font le suivi de leur rendement dans des domaines spécifiques, ainsi que pour la vulgarisation scientifique.

« Nous espérons que cet outil de visualisation sera utilisé par les enseignants pour montrer à leurs élèves la portée de la science dans l'univers et la façon dont la recherche scientifique y est réellement liée » affirme Éric Archambault, président de Science-Metrix. « En partageant cet outil dans leur communauté, nous espérons aussi encourager des discussions et la recherche sur le système scientifique contemporain et promouvoir une meilleure compréhension de la dynamique scientifique. »

Cette classification offre une représentation courante de la structure de la science moderne en incluant non seulement les secteurs traditionnels d'enquête scientifique, mais aussi des secteurs de recherche plus contemporains, comme la biotechnologie et la nanotechnologie, et des domaines habilitants comme l'épidémiologie.

Science-Metrix a utilisé Web of Science (Thomson Reuters) et Scopus (Elsevier) pour produire cette nouvelle classification systématique des revues avec comité de lecture les plus distribuées. Cette approche s'est inspirée des meilleurs types de classification et a utilisé un exercice algorithmique avancé, suivi de six tours de vérifications manuelles par des spécialistes, pour attribuer la spécialité scientifique la plus représentative à cette revue.

Accédez à la classification des revues